Avant de poursuivre je vous souhaite une année 2021 heureuse et en conscience de détenir la clef des problèmes qui se posent.

          Il est temps de modifier notre perception du monde avant que celui-ci ne le fasse pour nous.

 

         Dans la progression de mon enquête, m'est apparu comme une évidence la nécessité de croiser les sources, j'entends par là la diversité du matériel d'étude à notre disposition. Aussi vais-je vous entretenir d'un élément qui a fait couler beaucoup d'encre, sans qu'aucun chercheur ne présente à ce jour de solution satisfaisante...

         LE CRYPTOGRAMME DE L'AIGUILLE CREUSE - roman de Maurice Leblanc

         Ce cryptogramme qui est un mécanisme valorisant l'intrigue en lui ajoutant une aura de mysrère se compose pour l'essentiel d'une suite séquentielle de chiffres, ceci sur plusieurs lignes :

          Épinglé sur Maurice LEBLANC

 

          Ainsi que nous pouvons l'observer cette série de chiffres- trouve une certaine cohérence en les traitant par groupe de trois chiffres - il y a un peu de déchet résiduel que nous traiterons comme tel - produisant ceci : 211 / 221 / 112 / 224 / 322 / 452 / 422 / 

          La quatrième ligne fait l'objet d'une étude à part que nous allons contextualiser, c'est à dire expliquer en reprenant le fil du roman.

          Afin d'approcher au plus près le message de Maurice Leblanc, il s'agit ici de traiter chaque groupe de trois en élément du calendrier républicain, ainsi que le 681 de PAX 681 dont j'ai fait état il y a plusieurs semaines. Ainsi par exemple 211 se lit deuxième jour du premier mois de l'an 1 de la République etc...

          Le calendrier républicain a ceci de spécifique, au delà des noms des mois frimaire, germinal etc...de débuter le 22 septembre.

          Mais le mieux est d'entrer maintenant dans les coulisses de cette énigme dans l'énigme, en gardant en tête que l'exercice est difficile, puisqu'il sagit ici de trouver un résultat incluant les trois données jour mois année en conversion vers le calendrier républicain.Prudent comme un indien voici donc ma proposition :

          211 = 23 septembre 1792 - A cette date précise nous trouvons cette évocation du peintre Claude-Noel Thévenin : Elisabeth de Cazotte à la prison de l'abbaye le 23 septembre 1792.

          Les débuts de la Terreur | Histoire et analyse d'images et oeuvres

 

         221 = 23 octobre 1792

         Renvoi vers Quatre-Vingt Treize de Victor Hugo - Livre deuxième

         


LE CABARET DE LA RUE DU PAON.


 

I

MINOS, ÉAQUE ET RHADAMANTE.

Il y avait rue du Paon un cabaret qu’on appelait café. Ce café avait une arrière-chambre, aujourd’hui historique. C’était là que se rencontraient parfois, à peu près secrètement, des hommes tellement puissants et tellement surveillés qu’ils hésitaient à se parler en public. C’était là qu’avait été échangé, le 23 octobre 1792, un baiser fameux entre la Montagne et la Gironde. C’était là que Garat, bien qu’il n’en convienne pas dans ses Mémoires, était venu aux renseignements dans cette nuit lugubre où, après avoir mis Clavière en sûreté rue de Beaune, il arrêta sa voiture sur le Pont-Royal pour écouter le tocsin...

          Nous sommes donc en pleine période révolutionnaire précédant la pariode de la Terreur.

          Les deux premières réponses font écho à ce qui est écrit par Maurice Leblanc dans son intrigue : '' La première ligne est ainsi concçue de me venger du Roi, je l'avais prévenu d'ailleurs '' Phrase mystérieuse qui pourrait ici faire référence selon la légend à la malédiction proférée par Jacques de Molay sur le bûcher:''  Pape Clément ! Roi Philippe ! Avant un an je vous cite à comparaître devant le tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment. Maudits ! Maudits ! Soyez tous maudits jusqu'à la treizième génération de vos races ! ''

           Maurice Leblanc ferait ainsi coup double en prenant en compte le fait que Jacques de Molay, ainsi que je l'ai révélé au début de ma restitution est LA CROIX - LE CHEVAL DE DIEU ETANT LA STATUE EQUESTRE D'HENRI IV AU PONT NEUF DE PARIS - longitude 02° 20' 27,4 Est. Ceci d'autant plus que la rue du Paon à Paris aujourd'hui disparue se situait à la longitude de 02° 20' 28'' Est.

          Poursuivons - 112 = 22 septembre 1793

          Le premier jour de l'année du nouveau calendrier républicain est fixé au 22 septembre, jour à la fois de l'équinoxe d'automne et de la fondation de la République - Ceci est une indication concernant le modèle à utiliser vis à vis de la grille codée.

          224 = 24 octobre 1795 ( en attente d'un résultat )

          322 = 24 octobre 1793

          Inhumée au cimetière de la Madeleine auprèsde son mari dans une fosse commune, son acte de décès est établi le 24 octobre 1793 '' Du trois du second mois de l'an second de la République française ( 24 octobre 1793 ) . Acte de décès de Marie Antoinette Lorraine d'Autriche du vingt cinq du mois dernier ( 16 octobre 1793 ) âgée de trente-huit ans, veuve de Louis Capet, vu l'extrait du jugement du tribunal criminel révolutionnaire et du procès-verbal d'exécution en date du 25 du mois dernier ''  

           452 = 23 janvier 1794

           1794 Paris document signé par maire Pache, paiement membres Section - Chadbourne Antiques & Collectibles

           L'information étant ici l'ancien nom de la section révolutionnaire Henri IV - et pont neuf de paris nous renvoyant vers notre référent parisien.

           422 = 25 octobre 1793 - 

           Testament de Marie-Antoinette, Née le 2 Novembre 1755. Morte le 25 (barré) Octobre 1793. | Paris Musées

            Testament de Marie-Antoinette - rejoint le résultat du groupe 322

            4 - 2 ( en attente de résultat ) 

            Quatrième ligne 

             Extrait du roman : '' Comme on voit, ce tableau, alors même qu'on a changé les chiffres en voyelles, n'apporte aucune lumière. On peut dire que pour déchiffrer cette énigme, il faut d'abord la connaître. C'est tout au plus un fil qui est donné à ceux qui savent les sentiers du labyrinthe. ''

            '' la quatrième ligne d'abord. La quatrième ligne contient les mesures et les indications ''

            DDF en effectuant une simple transposition en chiffres-lettres se lit 446 = 24 décembre 1797

            Date qui nous renvoie à Wilhelm Von Humblodt philosophe et linguiste imprégné de l'esprit des Lumières - fondateur de l'université de Berlin, a séjourné à Paris, avec deux interruptions de 1797 à 1801 et tenu, pour la période qui s'étend du 24 décembre 1797 au 22 aout 1799, un précieux journal ou il a consigné régulièrement ses observations sur la société du Directoire.

            Humboldt est l'ami de Goetheet surtout pour ce qui nous intéresse l"ami de Friedrich Schiller - ces deux poètes lui inspirent des réflexions esthétiques souvent novatrices.

            Friedrich Schiller est l'auteur de la poésir Résignation qui débute ainsi :

            Et moi aussi je suis né en Arcadie ! Et sur mon berceau la nature m'avait promis, à moi aussi , le bonheur ; et moi aussi je suis né en Arcadie ! mais mon rapide printemps ne m'a donné que des larmes.

           Nous voici donc en terrain connu !

           19F + 44 - ici une nouvelle fois le résultat justifie la démarche '' la quatrième ligne contient les mesures et les indications '' 

           19 Frimaire an 8 - F pour le mois - an 8 pour l'addition des deux chiffres 4 = 10 décembre 1799.

           La loi du 19 frimaire an VIII ( 10 décembre 1799 ) précise : '' le mètre et le kilogramme en platine déposés le 4 messidor dernier au Corps Législatif par l'institut national des sciences et des arts sont les étalons définitifs des mesures de longueur et de poids dans toute la République ''

           357 = 22 janvier 1799

           22 janvier 1799  bataille de Sanhoud ( Egypte ) . Le général Desaix a reçu de Bonaparte la mission de conquérir la Haute-Egypte à l'issue de la bataille des Pyramides....

            Ce lien précise une fois encore le référent parisien à prendre en considération.

           La statue du général Desaix se trouvait auparavant place des Victoires à Paris à la longitude de 02° 20' 28'' Est et fut réemployée pour créer la seconde statue équestre d'Henri IV au Pont-Neuf de Paris.

            La cinquième ligne me semble inexploitable en l'état - quoique...

            Ce 09 janvier 2021 - tous droits déposés - alain COCOUCH

           A suivre...